L’ordre du Phénix

Le but de l’ordre et sa création n’ont que pour cause la prophétie tire du parchemin de Kyrmon.

En substance elle donne ceci :

Quand l’homme sans nom parcourra les terres et que le Grand loup hurlera devant les portes de Sog, alors les trois armes de Talor devront être retrouver ou malheur a l’humanité car le bâton d’Arinzor pourra ouvrir la porte de Banir.

Le Chevalier Urial, sur les conseils de l’abbé Malkor, alla voir les Barons et le Duc de Moraine pour que ce dernier parle au roi de l’idée de la création d’un ordre spécialisé dans la recherche des armes de Talor qui pourront, aux yeux de la prophétie empêcher l’ouverture de la porte de Banir.

Mais pour Urial, la fin ne justifie pas les moyens et en cela l’exemple qu’il veut donner en créant cet ordre doit correspondre aux sept vertus chevaleresques de Hrestol son saint patron.

La seule commanderie de l’ordre a ce jour se trouve à Sog, toujours en travaux, elle n’a encore pas pu recevoir de grande messe.

Il y a peu de membres au sein de l’ordre du Phénix, la qualité primant sur la quantité.

La mission principale de l’ordre et de rechercher et d’accumuler le plus d’informations concernant la prophétie pour empêcher son accomplissement.

La plupart des membres, parte de Sog, pour vérifier les moindres informations glaner sur le bâton d’Arinsor ou les trois armes de Talor.

Pour Urial, parcourir Fronela rapproche les chevaliers de l’ordre de l’errance préconisé par Hrestol, bien que chaque membre de l’ordre ne peut partir seul, (sauf cas d’extrême urgence, les chevaliers entame leur quête soit à trois, soit à sept.) Sa quête se fait aussi dans l’introspection.

L’ordre a aussi pour vocation de suivre les pas de Hrestol, de suivre ses commandements concernant la chevalerie et transcendé les vertus pour amener le chevalier a la perfection. C’est un travail intérieur difficile et peu arrive à intégrer les sept vertus de la chevalerie dans leur globalité.

La vocation de l’ordre du phénix est spirituelle, le chevalier ne peut pas trahir son code, car s’il le faisait alors sa quête n’aurais plus de sens, sauvé un monde sans vertu reviendrais à laisser gagné le mal.

Urial, a Identifier l’ennemi de l’ordre, Gbadji, nommé le menteur, un dieu du Chaos perfide. Pour le Grand maître l’empire Lunar et l’empire du menteur.

Les faits lui donne raison, en effet les Lunar recherche activement le bâton d’Arinsor, qui permettra d’ouvrir le dernier grand ban des syndics, Charg et permettra au Lunar d’entrer en force dans Fronela, pour l’instant, les fidèles de Gbadji ne peuvent venir qu’en petit nombre par Bateau lune, ce qui limite leur rayon d’action au sein de Fronela.

Urial est un Perfecti, une secte déviante des Idéalistes Hrestoli, en effet, Urial pense que les Hrestoli de Loskalm ont oublié l’essentielle des enseignement de Hrestol, se complaisant dans le système égalitaire qu’ils ont créer sans voir qu’il ne font qu’appliquer les enseignement physique de Hrestol, sans en appliqué l’aspect spirituel. Urial a été profondément chagriné de voir le manque d’humilité de la plupart des chevaliers de Loskalm, ne se remettant jamais en question, n’appliquant jamais le credo de Hrestol, l’errance, qui permet au chevalier de voir la misère du monde et de donné de lui-même de façon désintéressée a toutes les populations de Fronela, voir de Genertela.

L’idéal d’Urial serait de mettre en place, pour tous les chevaliers de Loskalm une errance d’un an, pour que chaque chevalier revienne « éclairé » sur la misère du monde qui entoure leur nation et puise dans se savoir pour s’amélioré et amélioré la condition de tous les peuples du monde.

Quand cela sera en place alors l’ordre du phénix n’aura plus lieu d’être ou peut être en tant qu’asile dans les pays que traversera les chevaliers en errance.

Quand Fronela verra des centaines de chevalier en errance sur ses routes, aidant les gens, protégeant les pauvres et les opprimés, soignant les malades, donnant son dernier denier pour nourrir une famille païenne, alors la voie de Hrestol sera rétablie et le monde rayonnera d’amour et de joie, ainsi tous les peuples comprendront d’eux même, qu’il n’y a qu’un seul dieu. La force ou la prêche empêche l’incroyant de voir la vérité du Dieu invisible, car seul l’amour de son prochain et les actes désintéressés des chevaliers Hrestoli, peuvent amener un homme a comprendre qu’il se fourvoie en croyant à un esprit, même puissant comme Orlanth.

En tant que Perfecti, Urial pense que tous, du paysans au noble seigneur se doit d’entreprendre ce pèlerinage, l’errance que leur prophète effectua pour trouver la sagesse. Chacun est un chevalier en son cœur, les vertus du chevalier son universel et doivent être suivie par tous, nul besoin de savoir combattre pour être un chevalier de cœur.

Un paysan Loskalmi peut, sans combattre apporter son aide au paysan d’Oranor en venant leurs apprendre les techniques d’ensemencement et d’irrigation, qu’il a appris pendant son apprentissage, un artisan pourrait travailler dans un village de Porent pour montrer au gens a fabriquer des couverture imperméable ou des poteries plus résistante, grâce au technique plus évoluer de la Loskalm.

Urial pense à proposer, quand les temps seront moins troubler, au roi Kundreken, que chaque jeune Loskalmi en à la fin de leurs apprentissage dans l’une des castes suivent un chevalier pendant un an au sein de Fronela pour apporté son aide au défavorisé. Les laïcs de l’ordre pourront comme cela aidé les pauvres et les moins favoriser des peuples pour qu’ils puissent évoluer par l’amour de leur prochain qu’auront alors les Loskalmi.

Car Urial eu une révélation, il vit sept chevaliers symbolisant chacun l’une des sept vertus.

Sept vertus pour sept chevaliers, qui apporteront la paix en Fronela.

Le credo

L’organisation de l’ordre

Les personnages illustres de l’ordre :

Le grand maitre Urial le guide

Maître de l’ordre du phénix, incarnant la Justice : Sire Godefroy

Maître de l’ordre du phénix incarnant la compassion : Pern de Terredieu

Maître de l’ordre du phénix incarnant la Courtoisie : Sire Charles de Junora (Mort)

Maître de l’ordre du phénix incarnant la Vaillance : Sire Romaric

Maître de l’ordre du phénix incarnant l’honneur : Sire Lorwind

Maître de l ‘ordre du phénix incarnant la Foi : Sire Thibalt

Maître de l’ordre du phénix incarnant la Loyauté : Sire Albert

Chevalier de l’ordre du phénix : Sire Andrews

Chevalier de l’ordre du phénix : Sire Andrews

Les ennemis reconnu de l’ordre :

Le Chevalier Corbeau du Royaume de la guerre

Le Chevalier Kurteisen de l’ordre de la belette du Royaume de la guerre

La mort sur un cheval, Roi du Royaume de la guerre :

L’ordre du Phénix

Les Frimats de l'hiver Urial